Top

Après 3 semaines de vacances de rêve avec nos mamans en Thaïlande, nous voilà regonflés à bloc pour attaquer la suite dans le pays voisin :  le Myanmar, 9ème pays de notre grande aventure !

Le Myanmar, ça vous parle ?

En France, on l’appelle encore majoritairement Birmanie (nous aussi d’ailleurs!) mais cette ancienne colonie britannique a bel et bien changé de nom, de drapeau et d’hymne national en 2010.

Après un cours vol depuis Bangkok, nous arrivons à Yangon. Nous logeons à l’hostel President, bien placé mais un peu bruyant…

Notre premier étonnement sera de réaliser qu’ici le décalage horaire avec la France est de 5h30, oui oui !!!

On se rend vite compte qu’ici, le tourisme est ici bien moins développé que dans d’autres pays traversés, surtout en comparaison avec la Thaïlande ! Et pour cause, le Myanmar était encore sous le régime de la dictature jusqu’en 2011 et ne s’est ouvert au tourisme que très récemment. Alors, on croise souvent des regards intrigués, étonnés, curieux mais toujours avec le sourire !

Cela va de pair, mais cela nous paraît aussi plus authentique. La majorité des hommes portent ici, de manière élégante, le longyi, un sarong noué autour de la taille. Et les femmes et les enfants, parfois les hommes aussi, se couvrent le visage de thanaka, un produit cosmétique aux multiples vertus, issu de l’écorce des arbres à thanaka.

Une curiosité du pays : ici, on roule à droite mais la plupart des voitures ont le volant… à droite… Pas pratique pour doubler ! Et les bus déposent les passagers au milieu de la route… un peu dangereux ! Le changement de sens de circulation date pourtant de 1970…

Yangon

Ancienne capitale de la Birmanie, et plus grande ville du pays, Yangon serait la ville comptant le plus d’édifices coloniaux de toute l’Asie du Sud Est… Alors, oui, c’est vrai qu’il y en a pas mal, mais ils sont en triste état !

C’est aussi ici que nous retrouvons nos amis lillois, Benjamin et Diane, rencontrés lors des apéros voyageurs avant notre départ ! Si vous ne savez pas à quel point nous sommes fans de ces rencontres de passionnés d’aventures, on en parle ici. L’occasion de parcourir une partie de ce nouveau pays ensemble et de partager des « apéros voyageurs lillois à des milliers de kilomètres de Lille » !

Nous passerons 3 jours ici pour découvrir cette ville.

Et qui dit ville asiatique, dit bruit… Du bruit et encore du bruit : une ville en travaux un peu partout, des klaxons incessants, une circulation dense… Ce n’est pas notre kiffe, mais ne restons pas sur cette première impression.

On part se balader un peu au hasard des rues… Et c’est, pour nous européens, un joyeux bordel, mais qui semble être parfaitement organisé.

Après avoir traversé un marché, nous nous retrouvons dans un quartier avec des rues entières d’échoppes mais très sectorisées : une rue de couturiers et machines à coudre, une rue d’imprimeurs… Et impossible de marcher sur les trottoirs, ils sont investis pour étendre les boutiques, ou en travaux… C’est assez sportif de slalomer en faisant attention aux voitures….

On part découvrir le centre. Nous tombons complétement par hasard dans une petite courée charmante, située entre la 33ème et la 34ème street, où aux murs colorés, où fresques et scenettes de cinéma ont été créés. Un endroit sympa !

Le centre est majoritairement composé de bâtiments coloniaux, qui entourent le parc Mahabandoola Garden et son Monument de l’Indépendance. A quelques pas de là se trouve la Paya Sule, une pagode vieille de plus de 2000 ans mais située sur un rond point…

Le centre, pour nous : c’est à voir et il faut s’y balader mais ce n’est pas dingue non plus…

Les boutiques associatives

Yangon Nous avons découvert grâce au Lonely Planet deux boutiques associatives : Hla-Day et Pomelo for Myanmar où l’on trouve de l’artisanat contemporain et traditionnel, fabriqué localement : bijoux, vêtements, décoration…  et permettant de soutenir locaux et populations défavorisées.

Les produits proposés dans les deux boutiques sont assez proches mais cela vaut vraiment le coup de visiter l’une d’elles !

On consacre également une matinée pour partir découvrir le Lac Kandawgyi, un lac artificiel creusé par les Britanniques pour servir de réservoir d’eau. Si ce n’est de fuire le brouhaha de la ville au milieu de ce parc, la balade n’a pas grand intérêt. A moins d’y venir au crépuscule pour avoir le reflet de la Paya Shwedagon.

La bonne surprise de Yangon, ce sera la Paya Shwedagon, l’un des sites les plus sacrés du boudhisme. Le site est immense et magnifique, d’autant plus à l’heure où nous y sommes, en fin de journée. On profite d’une superbe lumière et on s’y pose même pour attendre le coucher de soleil et voir le zedi couvert de feuilles d’or, s’illuminer à la tombée de la nuit. Un lieu à ne pas manquer lors d’une visite à Yangon !

Yangon, vous l’aurez  compris, ce n’était pas un coup de coeur, mais c’était notre porte d’entrée dans le pays, et, en tant qu’ancienne capitale du pays, il faut, à notre sens, y passer, ne serait-ce qu’une journée ou deux.

Et les premiers sourires nous font déjà penser que ce pays va nous plaire !

En route pour la prochaine étape : Hpa-An, dans l’état Karen.

post a comment